Les associations de migrants, collectifs, organisations de la société civile, académie, syndicats et les différents acteurs sociaux qui souhaitent participer au FSEM LISBOA 2021 pourront proposer des activités avec un thème lié à l’un des quatre axes thématiques et envoyer la fiche d’inscription complétée jusqu’au 7 mars de 2021.  

Chaque activité autogérée sera organisée logistiquement par son organisation proposante, qui définira la méthodologie appropriée, les médiateurs/orateurs, la plateforme interactive, l’interprétation et toutes les autres configurations nécessaires. Le logo du fsemlisboa2021 devra apparaître sur les flyers et le matériel de divulgation des activités. 

Les organisations proposantes seront également responsables de l’élaboration d’une synthèse des discussions réalisées, conformément au modèle donné par la commission organisatrice. Ce document sera présenté durant les assemblées de convergences qui auront lieu entre le 23 et le 25 mars. 

Nous rappelons que toutes les activités auto-gérées seront réalisées entre le 16 et le 21 mars.

Proposer des activités

Pourront proposer des activités avec un thème lié à l’un des quatre axes thématiques et envoyer la fiche d’inscription complétée jusqu'au 7 mars de 2021.

AXE DE PROPOSITION D'ACTIVITÉS

La migration comme conséquence d’un modèle capitaliste néolibéral: extractivisme et accaparement des terres, perturbation des économies locales, déplacement forcé, guerre économique, instrumentalisation des fonds publics.

La migration, un combat dans l’intersectionnalité des luttes et d’accès aux droits fondamentaux et universels: luttes féministes, LGBTQI +, antiracistes, anti-islamophobes, environnementales, climatiques, défense de la science, de l’éducation et de la culture; droit universel et gratuit à la vie et à la santé.

Transformation des systèmes politiques – stratégies de gouvernance alternatives, stratégies de participation organisationnelle et politique des migrants et des réfugiés, rôle des autorités locales, des universités et de la société civile, politiques publiques et participation sociale.

Criminalisation de la migration et de la solidarité, militarisation, externalisation des frontières de la forteresse européenne, violation des droits des migrants et des réfugiés dès l’origine, durant transit et à l’arrivée à destination.

SUIVRE À TRAVERS LES RÉSEAUX SOCIAUX